Confinement : comment mieux cohabiter avec votre ado!

Des pistes de solutions pour les parents


Source | Projet PRÉE


L’adolescence est une période où l’enfant vit de grands bouleversements intérieurs. Les adultes en devenir ont besoin de tester les limites du cadre parental afin de solidifier leur identité, de construire leurs propres valeurs et de revendiquer leur autonomie. Dans ce contexte, la cohabitation entre adolescent et parent peut représenter un défi d’adaptation marqué par des moments d’incompréhension et de tensions entre les deux parties. Voici quelques pistes de solutions qui vous permettront de mieux cohabiter avec votre ado en cette période d’isolement et d’aplanir la courbe des émotions!

 

Donnez-leur la parole

Les moments de crise peuvent amener différentes réactions chez les adolescents. Votre jeune vit de l’anxiété? Il minimise les dangers? Il est en colère? Frustré? Une chose est certaine, vous pouvez l’aider à mieux gérer ses émotions. Lorsqu’il est prêt à parler, prenez le temps d’écouter ce qu’il a à dire. Laissez-lui la parole pour qu’il vous explique ce qui se trouve derrière ses émotions. Intéressez-vous à ce qu’il ressent. Ne banalisez pas la situation et reconnaissez que la situation est frustrante ou angoissante, par exemple.  Rester ouvert à sa réalité et à ses idéaux lui permettra de se sentir entendu et pris en considération. Cette ouverture est plus efficace pour améliorer les comportements à long terme que de punir les comportements jugés inadéquats. Certains jeux de société peuvent favoriser la discussion entre vous et votre ado, comme par exemple, le jeu « Dis ta vie », présenté ci-dessous.

 

Être réaliste et rassurant

Converser avec votre jeune vous donnera aussi l’occasion d’évaluer sa compréhension de la situation actuelle et de vous assurer que les informations qu’il possède proviennent d’une source sure et qu’elles sont véridiques. S’il se sent dépassé par les nombreuses informations qu’il regarde ou qu’il écoute en boucle, expliquez-lui que ce comportement peut amener une source importante de stress. Suggérez-lui de diminuer le nombre d’informations reçues ou même de prendre une pause des réseaux sociaux qui parlent de la crise. Ne lui mentez pas, mais rassurez-le avec des faits réalistes.

S’il se sent frustré de ne pas pouvoir aller voir ses amis, son amoureux ou son amoureuse, de devoir respecter les règles mises en place, rappelez-lui que ce n’est pas vous qui avez choisi ce qui arrive. C’est plutôt une autorité qui a fait ces recommandations d’urgence et qu’il est essentiel de s’y plier. Surtout, rappelez-lui que tout ça aura une fin. Afin d’avoir un coup de pouce pour sensibiliser vos jeunes, vous pouvez relayer les vidéos faites par certains humoristes et youtubeurs qui invitent les adolescents à se conformer aux mesures ministérielles (ex. : Rachid Badouri).

 

Répondre au Non

Malgré tout le temps investi à mieux cohabiter avec votre ado et à développer un bon lien avec lui, il est très probable qu’il y ait des désaccords et de l’opposition de la part de votre jeune. Après avoir écouté et proposé des solutions, il demeure important de ne pas céder ou de négocier si vous croyez qu’une limite est dépassée. Il peut être difficile de ne pas s’incliner devant un ado convaincant qui vit en permanence dans la maison, mais garder ses positions et maintenir un cadre rend service au jeune qui tente de se définir au contact des adultes qui l’entourent.

Vous pouvez suggérer à votre adolescent de lire le guide Trucs et astuces pour un confinement moins difficile à l’adolescence pendant la pandémie au COVID-19 fait à leur intention, présenté ci-dessous. Il donne quelques trucs et astuces pour mieux gérer les relations avec les parents!

 

Laisser du lousse pour mieux cohabiter avec votre ado

Les adolescents ont besoin d’avoir du temps seul pour prendre du recul. Il se peut aussi que vous ayez besoin de vos moments de détente, seul, c’est normal! Il est important de garder un bon équilibre entre les moments où votre ado peut faire ce qu’il veut et les activités imposées. Par exemple, vous pouvez proposer une période de temps pour qu’il fasse les tâches ménagères hebdomadaires, les devoirs, bouger, etc., tout en lui laissant le loisir de choisir quand il le fera.

Vous pouvez tout de même garder des moments où tout le monde se réunit pour un moment en famille. Les périodes des repas, par exemple, peuvent être de belles occasions de discuter, d’apprendre à mieux se connaître et à resserrer les liens familiaux. Évidemment, cette répartition du temps et de l’espace de chacun ne se fera pas seul; il faut prendre le temps de discuter de l’utilisation du temps imparti à chacun.

 

Donnez-vous le droit de faire des erreurs

Dans ces temps d’adaptation sans précédent, il se peut que vous ayez l’impression de ne pas être adéquat, de ne pas toujours savoir comment réagir aux situations qui se présentent. Permettez-vous de vous ajuster et de retrouver tranquillement un équilibre.

Mieux cohabiter avec votre ado pendant le confinement risque de ne pas être facile tous les jours. Il y aura certainement des moments de chicane et de crise. Il y a aussi des occasions de créer des moments de qualité avec votre adolescent. Ces différentes pistes de solutions devraient vous aider. Vous trouverez aussi ci-dessous quelques ressources pertinentes pour favoriser votre relation parent-adolescent en confinement. Vous trouverez aussi des ressources de soutien pour vous et votre enfant. N’hésitez pas à les utiliser en cas de besoin.

 

Voyez aussi :
Sources :
  1. La Presse, Confinement : Guide pour parents et ados, 31 mars 2020.
  2. The Conversation, Ados confinés : comment gérer – et mieux comprendre – les crises d’opposition, 26 mars 2020.
  3. Huffpost, COVID-19 : Votre adolescent ne veut rien savoir? Les conseils d’une psy, 26 mars 2020.
  4. Aidersonenfant.com, Confinement à la maison : comment resserrer les liens en famille.
  5. Le Devoir, Comment supporter ses parents quand on est confinés avec eux?, 21 mars 2020.

Guide : Trucs et astuces pour un confinement moins difficile à l’adolescence pendant la pandémie au COVID-19

Des experts du CHU Sainte-Justine ont développé un document pour aider les adolescents et leurs parents à traverser cette période de confinement de la manière la plus saine et la plus harmonieuse possible.

Radio-Canada – Bien s’informer au temps de la COVID-19 (et le reste du temps aussi)

De bons conseils à mettre en pratique avec vos enfants et de belles ressources pour s’informer sécuritairement à l’écran.

Priorité Parents

Vous êtes un parent et vous avez besoin d’aide, de ventiler ou d'être accompagné dans la recherche de solutions concrètes?

    • Pour les situations nécessitant une aide IMMÉDIATE et pour parler en tout temps (24/7), contactez LigneParents au : 1 800 361-5085 (clavardage et courriel aussi accessibles au www.ligneparents.com)
    • Pour les situations ne requérant PAS un suivi urgent, mais plutôt un suivi régulier, remplissez le formulaire et un membre de l’équipe de Priorité Parents communiquera avec vous dès que possible.

Tel-Jeunes

Tel-jeunes est un service d’intervention gratuit et confidentiel. Il est offert en tout temps par des intervenants professionnels à tous les jeunes et les parents du Québec. Les services de Tel-jeunes sont offerts par téléphone, texto, courriel et ch@t.

Jeunesse, J’écoute

Jeunesse, J’écoute, c’est quoi? De la consultation 24/7 En ligne ou par téléphone C’est sécuritaire, privé et sans jugement