Dépression chez votre ado : comment agir efficacement?

Comment reconnaître la dépression? Quels sont les signes et symptômes? Comment les prévenir? Comment intervenir efficacement auprès de votre enfant?


Source | Projet PRÉE


L’adolescence est une période charnière dans le développement d’un individu. Devant tous ces bouleversements psychologiques et physiologiques, les jeunes sont confrontés à toute une gamme d’émotions – disputes et ruptures amoureuses, orientation sexuelle, rejet et intimidation par leurs pairs, situation familiale compliquée, échecs scolaires récurrents, etc. – qui les exposent à de nombreux questionnements et à une perpétuelle quête identitaire. Pas étonnant que surgissent souvent les premiers signes de problèmes de santé mentale, dont le sentiment de dépression, durant cette période plus fragile de leur vie.

 

En effet, la dépression est la deuxième cause du décrochage scolaire chez les jeunes en première année du secondaire. Environ 16 % des adolescents inscrits au secondaire (10 % des garçons et 25 % des filles) présentent des symptômes dépressifs d’une intensité variable, qui demandera une intervention.

 

Comment reconnaître la dépression? Quels sont les signes et symptômes? Comment les prévenir? Comment intervenir efficacement auprès de votre enfant?

 

Bien qu’il soit difficile d’identifier efficacement les adolescents montrant un sentiment dépressif, certains signes gagnent à ce qu’on leur prête attention :

 

  • Faible estime de soi
  • Faible sentiment de compétence personnelle
  • Faible motivation scolaire
  • Faible rendement scolaire
  • Comportement assez discret (le jeune passe plutôt inaperçu à l’école et n’attire pas beaucoup l’attention des enseignants et des intervenants)

 

Facteurs de risque de la dépression chez l’adolescent :

 

  • Âge et genre du jeune
  • Statut socioéconomique de la famille
  • Antécédents familiaux liés à la dépression
  • Troubles mentaux des parents
  • Conflits conjugaux
  • Divorce des parents
  • Événements de vie stressants
  • Désespoir
  • Distorsions cognitives (dramatisation, surgénéralisation, négativisme, etc.)
  • Causes attribuées aux événements
  • Faible estime de soi

 

Votre jeune présente des symptômes dépressifs? Voici quelques conseils pour bien l’accompagner :

 

  • Démystifiez le sujet : abordez et favorisez le dialogue sur la question de la dépression avec votre jeune
  • Faites preuve d’ouverture, d’écoute et de compréhension : entretenez des relations positives et valorisantes avec votre jeune
  • Diminuez l’isolement social : incitez votre enfant à participer à des activités où il pourra fraterniser avec ses pairs. Optez pour des activités qui stimuleront ses intérêts et qui valoriseront ses forces et ses compétences intellectuelles.
  • Initiez des activités physiques à faire en famille : remède bien connu contre la dépression, l’exercice réduit le stress et l’anxiété
  • Informez-vous et votre ado sur les ressources et les services d’urgence auxquels il peut faire appel, pour lui, mais aussi pour un ami qui vit des difficultés

 

Rappelez-vous, la santé mentale n’est pas taboue. Parlez-en avec ouverture, établissez une relation de confiance avec votre jeune. Même s’il rejette votre aide, votre soutien reste essentiel durant cette période plus difficile.

 

Source :

Réunir Réussir – Agir ensemble pour la réussite éducative, Répertoire d’actions efficaces (Fiches pratiques, Fiche 7 – sentiment de dépression – enfance et adolescence)

 

Voici quelques ressources pour vous et votre jeune vivant un moment difficile :

Tel-Jeunes

Tel-jeunes est un service d’intervention gratuit et confidentiel. Il est offert en tout temps par des intervenants professionnels à tous les jeunes et les parents du Québec. Les services de Tel-jeunes sont offerts par téléphone, texto, courriel et ch@t.

Fondation Jasmin Roy

La Fondation Jasmin Roy a pour mission de lutter contre la discrimination, l’intimidation et la violence faites aux jeunes en milieu scolaire aux niveaux primaire et secondaire. La Fondation Jasmin Roy n’offre pas d’aide directe aux jeunes qui vivent des problèmes liés à l’intimidation. La FJR soutient plutôt les gens qualifiés pour intervenir auprès de ces jeunes, particulièrement en milieu scolaire. Elle propose sur son site une section "Parents" avec plusieurs références utiles.

Jeunesse, J’écoute

Jeunesse, J’écoute, c’est quoi? De la consultation 24/7 En ligne ou par téléphone C’est sécuritaire, privé et sans jugement

Interligne (anciennement Gai Écoute)

Interligne (anciennement Gai Écoute) est un centre de première ligne en matière d’aide et de renseignements à l’intention des personnes concernées par la diversité sexuelle et la pluralité des genres.   Sans frais : 1 888 505-1010

Drogue : Aide et référence

Drogue : aide et référence (DAR) offre soutien, information et référence à toutes personnes concernées par la toxicomanie.
Service téléphonique spécialisé bilingue, gratuit, anonyme et confidentiel.
Accessible 24 heures par jour et 7 jours par semaine.

JEVI Centre de prévention du suicide – Estrie

Pour mieux comprendre le suicide, et pour besoin d'aide urgente : 1 866 APPELLE (1 866 277-3553)

Regroupement des maisons des jeunes du Québec

Les maisons des jeunes sont une porte d'entrée pour tout jeune en difficulté ou non. Il s'agit d'un lieu d'échange, d'entraide, de partage et de progression vers l'autonomie, un carrefour d'information où des intervenants qualifiés sont présents et à l'écoute des jeunes. Consultez la liste des maisons des jeunes en Estrie!