Dyslexie : savoir reconnaître pour mieux intervenir

Comment identifier adéquatement les signes de dyslexie chez votre enfant?


Source | Projet PRÉE


La dyslexie est un trouble spécifique de l’apprentissage de la lecture, d’origine neurologique, bien présent de nos jours; elle touche de 8 à 12 % de la population. Saviez-vous que la dyslexie était héréditaire et que, pour un enfant, la probabilité d’être dyslexique montait à 50 % si l’un des parents l’était? Si vous êtes atteint de dyslexie, peut-être saurez-vous reconnaitre les principaux signes de ce trouble… Toutefois, puisque ce trouble peut s’exprimer de différentes façons, parmi de nombreux autres troubles d’apprentissage, la tâche peut parfois s’avérer ardue…

 

Alors, comment identifier adéquatement les signes de dyslexie chez votre enfant?

 

Il existe 3 types de dyslexies :

  1. Dyslexie phonologique : il s’agit d’un trouble de décodage, c’est-à-dire que l’enfant a de la difficulté à associer les sons écrits aux sons oraux. Ce dernier peut donc oublier des sons et inverser leur suite logique dans un même mot. Il peut également changer un son pour un autre. Comment la reconnaître? Lorsque l’enfant lit de façon impulsive et imprécise (ex. : il lit le mot dans son ensemble en se fiant à des repères graphiques ou sémantiques), ou à l’autre extrême, très très lentement.
  2. Dyslexie lexicale : cette forme de dyslexie se décrit par une difficulté à décoder les mots dans leur ensemble. L’enfant les décode syllabe par syllabe, et a donc de la difficulté à lire des mots irréguliers (ex. : femme, monsieur, outil, etc.). Comment la reconnaître? La lecture est très lente et difficile, sans recherche de sens.
  3. Dyslexie mixte : l’enfant atteint de ce trouble éprouve des difficultés tant à décoder les mots qu’à les reconnaitre visuellement dans leur ensemble. Comment la reconnaître? L’enfant lit de façon très laborieuse et n’arrive pas à comprendre les mots connus et les mots irréguliers (CENOP).

 

Bien avant qu’ils aient l’âge de lire ou d’écrire, les enfants de 3 ans et plus peuvent montrer des signes précurseurs de difficultés de langage écrit et de lecture. En voici quelques-uns à surveiller :

  • L’enfant a de la difficulté à apprendre ses couleurs
  • Lorsqu’on lui montre une photo d’un animal, il n’arrive pas à imiter son cri
  • Il n’est vraiment pas intéressé à jouer avec les sons (rimes, comptine, etc.)
  • Apprendre de nouveaux mots est très difficile pour lui
  • Il utilise souvent des mots-clés, comme « la chose », « l’affaire »

 

En reconnaissant mieux les signes de la dyslexie et de troubles d’apprentissage liés à la lecture et l’écriture, vous saurez guider votre enfant vers les bons professionnels de la santé, comme un orthopédagogue, un orthophoniste, et dans certains cas, un ergothérapeute ou un psychoéducateur.

 

Pour en savoir plus sur l’approche et les traitements de la dyslexie, consultez :

CENOP : Dyslexie-dysorthographie : Trouble du langage écrit 

Le Centre d'évaluation neuropsychologie et d'orientation pédagogique (CENOP) dresse dans cette section sur la dyslexie-dysorthographie une définition précise de la dyslexie pour mieux la reconnaître, en plus de fournir des approches et des traitements. Vous y trouverez également des suggestions de livres et de jeux pour enfants dyslexiques.

La dyslexie : les signes à surveiller en bas âge

Quels sont les signes de la dyslexie? Comment soutenir le développement de votre enfant? L'article La dyslexie : les signes à surveiller en bas âge du site Naître et grandir vous donne des pistes de solutions...

Clinique Pierre-H.-Ruel, de l’Université de Sherbrooke

La Clinique Pierre-H.-Ruel de l'Université de Sherbrooke est un lieu de formation dans les activités d'évaluation et d'intervention auprès d'élèves du primaire et du secondaire présentant des difficultés d'apprentissage ou d'adaptation.