Être parent d’ado : une histoire d’amour et de changement qui dure longtemps!

Pourquoi et comment maintenir une relation de qualité avec votre adolescent?


Source | Groupe de recherche et d'intervention sur les adaptations sociales de l'enfance (GRISE)


Vous êtes nostalgique du temps ou votre enfant revenait vers vous en courant pour être rassuré lorsqu’il se sentait en danger? Du temps où il se blottissait contre votre épaule lors de situations nouvelles, parce qu’il s’y sentait en sécurité? Et si on vous disait que vous jouez encore ce rôle important pour votre ado?

Mais l’attachement, c’est quoi au juste?

L’attachement se définit comme le lien affectif durable qui unit l’individu et les personnes significatives de son environnement. Il s’observe à travers la recherche de proximité, la détresse ressentie en cas de séparation, le sentiment de sécurité en présence de la figure d’attachement et la fonction de base sécurisante jouée par la figure d’attachement, qui amène l’individu à utiliser cette figure comme base pour explorer, en sachant qu’il peut y revenir en cas de danger.

Historiquement, l’attachement est passé d’un concept utilisé pour décrire la relation mère-enfant à un concept plus large ayant une influence tout au long de la vie. Il est également de plus en plus reconnu qu’au cours de la vie, nous développons des relations d’attachement avec d’autres personnes que les parents.

On sait par exemple qu’à l’adolescence, les amies et les amis sont de plus en plus importants et qu’ils deviennent graduellement des figures d’attachement significatives pour l’adolescente et l’adolescent. Une portion de la dépendance aux parents est alors transférée dans les relations amicales proches.

Les relations d’attachement à l’adolescence sont importantes, car elles procurent le sentiment de sécurité dont l’adolescente ou l’adolescent a besoin pour explorer et ainsi se développer de manière harmonieuse.

Votre enfant évolue… la relation qui vous unit aussi!

Durant l’adolescence, la relation d’attachement entre le parent et l’adolescente et l’adolescent évolue de manière importante. Elle se distingue de celle vécue à l’enfance sur trois aspects principaux :

L’exploration

Alors que l’exploration du jeune enfant s’observait à travers le désir de l’enfant d’explorer son environnement physique en présence du parent, elle se traduit à l’adolescence par un besoin d’indépendance sur les plans émotif et cognitif et par une envie de se détacher progressivement du noyau familial.

La réciprocité

La relation d’attachement entre l’adolescente ou l’adolescent et son parent est beaucoup plus réciproque qu’elle ne l’était à l’enfance. L’adolescente ou l’adolescent comprend de mieux en mieux les besoins de son parent et ces besoins sont davantage considérés dans la relation.

La nature

La relation d’attachement passe d’une relation observable à travers des interactions directes entre l’enfant et le parent à une relation basée sur des cognitions, des croyances, des attentes, où le sentiment de sécurité psychologique (plutôt que physique) devient central. Le besoin de proximité physique devient donc de moins en moins important à l’adolescence, un coup de fil ou un texto étant souvent suffisant pour procurer à l’adolescente ou l’adolescent le réconfort dont elle ou il a besoin. Une nouvelle réalité à laquelle s’adaptent moins bien certains parents !

Bref, malgré les signaux contradictoires que peut vous envoyer votre adolescente ou votre adolescent à cet égard, vous êtes toujours et encore importants dans sa vie.

Une relation sous l’influence de facteurs multiples

Au-delà de la stabilité des relations d’attachement de la petite enfance à l’adolescence, la qualité des relations d’attachement à l’adolescence peut être expliquée par de nombreux facteurs personnels, familiaux et sociaux.

Une étude récente a montré qu’une plus faible qualité des relations d’attachement aux parents pouvait notamment s’expliquer par les problèmes de comportement de l’adolescente ou de l’adolescent, l’historique d’abus émotionnel, l’attachement de faible qualité aux pairs et les pratiques éducatives des parents, dont plus particulièrement la discipline inconstante.

Les relations d’attachement à l’adolescence : un levier pour le développement

La qualité des relations d’attachement à l’adolescence est reconnue comme un facteur déterminant du développement et de l’adaptation de l’adolescente et de l’adolescent. Des relations d’attachement insécurisantes sont effectivement associées aux difficultés de comportement, à l’anxiété, à une faible estime de soi, à des difficultés sur le plan de l’adaptation scolaire, etc. À l’inverse, de saines relations d’attachement sont plutôt associées aux compétences sociales, à un niveau de satisfaction plus élevé par rapport à la vie, etc. Il importe donc de maintenir des relations d’attachement de qualité avec votre adolescente ou votre adolescent, malgré les aléas de l’adolescence !

Quelques stratégies pour maintenir une relation de qualité avec votre adolescente ou votre adolescent

  • Soyez à l’écoute et maintenez une bonne communication
  • Intéressez-vous à ce qu’elle ou ce qu’il fait
  • Soyez ouverts, sans jugement
  • Faites-lui confiance
  • Acceptez qu’elle ou qu’il prenne une certaine distance par rapport à vous
  • Faites preuve d’empathie à son égard
  • Faites preuve de bienveillance envers elle ou envers lui, mais aussi envers vous-même
Parce qu’après tout, votre rôle est aussi important que celui que vous aviez lorsque votre ado était enfant!

 

Auteure :
Danyka Therriault, ps.éd. Ph.D.
Groupe de recherche et d’intervention sur les adaptations sociales de l’enfance (GRISE) de l’Université de Sherbrooke

Voyez aussi :
Attachement et adolescence

Groupe de recherche et d’intervention sur les adaptations sociales de l’enfance (GRISE) de l’Université de Sherbrooke

  https://grise.ca/

Mission :

Produire des connaissances utiles au continuum d’interventions offertes pendant les périodes développementales de l’enfance, de l’adolescence et de la transition à l’âge adulte, dans un environnement de recherche et de formation propice à la synergie, l’innovation et l’épanouissement de partenariats avec les milieux de pratique.

Objet d'étude :

L’adaptation psychosociale de jeunes qui, en lien avec des caractéristiques personnelles, des caractéristiques de leur milieu de vie ou l’exposition à des événements de vie stressants, ont développé des difficultés adaptatives, ou sont à risque élevé d’en développer, ou, encore, n’ont pas développé de difficultés d’adaptation, défiant ainsi les probabilités.